orchidee_150.jpg

Bio

Dans cette vie, j'ai choisi de revenir en tant que femme, de naître en 1974, dans une famille aimante et ouverte à d'autres réalités. 

J'ai pu garder, en raison de la connaissance de mes nombreuses vies et de mon parcours d'âme, ma pleine conscience. Je le dois aussi à ma famille terrestre qui était prête à me concevoir ainsi sans qu'elle le sache consciemment, et à ma famille céleste, Dieu, Dieux, Maîtres et Guides qui ont toujours été à mes côtés. C'est à eux que je dois tout, que Je Suis. 

Bien qu'ayant vécu la descente dans l'incarnation, de l'âge d'un an et demi jusqu'à un peu moins de deux ans et demi,  j'ai expérimenté le phénomène "Walk In". C'est un échange de corps physique avec le consentement de l'âme, avec une autre personne. Parfois, sur le même plan, la même dimension, parfois non. Sans forcément avoir le même niveau de conscience, mais le lien d'âme par contre est très proche. Ici, c'est avec celui que je nomme mon Frère, un grand musclé camerounais et français, qui est l'une de mes flammes soeurs. C'est suffisamment riche et atypique vu mon gabarit physique pour être souligné ici 😄 Par chance il m'a retrouvé, d'ailleurs grâce au site, en 2005 lors de son inscription au stage de Réveil de Semences d'Etoiles. Ce fût un grand moment de retrouvaille amicale instantanée pour nous deux.  Le site m'a d'ailleurs permise de retrouver tant de liens d'âmes chers à mon coeur.

Mon plus ancien souvenir médiumnique est à l'âge de 3 ans. Je voyais et entendais les personnes décédés. Ce ne fût pas toujours facile à gérer ! Dès 6 ans environ, je savais où les gens avaient mal et les aidaient à aller mieux, et ressentais certaines choses qui allaient leur arriver. Je compris à ma pré-adolescence, que j'étais clairvoyante, clairsentente, et clairaudiente. J'ai pratiqué le channeling quasiment chaque jour à partir de mes 19 ans.  

Bien sûr, je ne suis pas différente de vous. J'ai connu la solitude intense, le doute, le manque, la trahison, le manque d'argent, l'abandon, l'humiliation, les violences physiques et morales. La maladie. J'ai attiré cela, parce que je ne m'aimais pas assez. Parce que je culpabilisais d'exister. Alors j'ai compris, pleuré, demandé pardon à genoux au Divin, à moi aussi. A toutes les vies qui comptaient sur moi pour faire ce que je devais. Sans prétention, à ma juste place, dans un égo équilibré, transcendé, j'ai continuer à libéré mon karma restant, et je me suis acceptée. J'ai mis du temps, presque 40 ans... C'est long et vite passé.

C'est en l'an 2000, que mes Maîtres m'ont demandé d'en faire mon métier.  Depuis chaque jour, je travaille sur moi, pour être celle que je suis, faire ce que je dois, et progresser encore, en étant digne de leur, et de votre confiance. Ma première devise étant : "Rien n'est acquis, rien n'est dû, rien ne dure". La seconde :"Tout est possible !". 🙏

 

> Retour Qui Je Suis